Toilettage du bobtail

TOILETTAGE DU BOBTAIL

Le bobtail est une race qui demande un toilettage régulier. A l'élevage of Barbary Lane, les bobtails sont brossés tous les quinze jours. Aucun n'est tondu. Je suis toujours à la disposition des propriétaires de bobtails of Barbary Lane qui ont des questions quant à ce toilettage. En attendant, voici quelques conseils.

 

            Le bobtail est un chien nécessitant un toilettage. Ce toilettage est nettement moins astreignant qu’on ne  pourrait le craindre. En effet, plus un chien a le poil rêche, et plus il est facile à brosser. Or, le bobtail adulte a le poil rêche. Ce qui fait que malgré sa corpulence, il est beaucoup plus facile à entretenir que bien des petites races ayant un poil plus mou.  De plus,vous verrez que rapidement, ce toilettage deviendra un moment privilégié dans vos rapports avec votre chien.   Il n’empêche qu’il est obligatoire.

                        POURQUOI TOILETTER VOTRE BOBTAIL ?

                        -Pour des raisons de santé : Un bob non toiletté et donc dont la peau ne respire pas, peut être sujet à des dermatoses. De plus, un poil emmêlé constitue un bon « nid » pour les hôtes indésirables : puces, tiques….

                        - Pour des raisons esthétiques : un bob mal toiletté n’est agréable ni à regarder, ni à caresser !

LE MATERIEL NECESSAIRE AU TOILETTAGE DE VOTRE BOBTAIL

                       -Une table : si vous souhaitez faire des expositions avec votre chien, une table de toilettage est indispensable. Sinon, n’importe quelle table solide et stable fera l’affaire. Mais il vous faudra néanmoins un tapis anti-dérapant pour que le chien ne glisse pas.

                        -Une brosse à picots en fer

                        -2 peignes.

Vous pouvez également employer un démêlant, ayant surtout pour fonction de gainer le poil pour l’empêcher de se casser.

Mis à part la table, le matériel nécessaire est très peu coûteux.

/pages/le_bobtail/brosse_et_peigne_toilettage_site.jpg

Attention  ne JAMAIS  laisser le chien seul sur une table, même pour deux minutes. Si vous n’êtes pas à côté de lui, il risque de bouger et de tomber.

POSITION DU BOBTAIL POUR LE TOILETTAGE

Le chien doit être couché sur le flan. Vous n’arriverez jamais à toiletter un chien debout (d’autant plus qu’il bougera sans cesse).

/pages/le_bobtail/tadhg_toilettage_site.jpgCOMMENT TOILETTER VOTRE BOBTAIL ?

                        -Pour le chiot bobtail : Votre chiot se « tortille «  dans tous les sens, et ne veut pas se laisser faire ? Couchez vous un peu sur lui en lui disant qu’il est beau, qu’il est gentil….et tenez lui la tête sur la table avec une main pendant que vous brossez de l’autre. Ils s’habituent très rapidement. (D’autant qu’il aura déjà eu quelque « séances » avant que je ne vous le confie).

                        -Pour le bobtail adulte : on commence toujours à toiletter par l’arrière du chien. Le poil s’emmêle très peu. C’est le sous poil qui peut poser problème. Pour être certain de ne pas laisser de bourre, il faut pratiquer des raies, et brosser raie après raie. Ainsi, vous avez l’assurance de ne rien avoir oublié.  Vous trouvez un nœud ? Il faut d’abord le défaire à la main, toujours de l’intérieur vers l’extérieur afin de ne pas casser le poil. Quand il est défait, vous faites remonter le sous poil à l’aide d’une brosse ou d’un peigne, mais vous finissez toujours de le sortir à la brosse.

/pages/le_bobtail/toilettage_raies_pour_site.jpg

FREQUENCE DU TOILETTAGE DE VOTRE BOBTAIL

                         -le chiot : 5 minutes par jour (2/3 minutes de chaque côté) pourquoi toiletter un chiot qui visiblement n’en a pas besoin ? Pour l’habituer à cette pratique.

                        -L’adulte : une fois par semaine, le chien doit être brossé « à fond ». Chaque séance vous prendra environ une heure.

Si le chien s’est baladé en forêt, en rentrant, enlevez les feuilles mortes, brindilles…. qui ont pu se prendre dans son sous poil .Un rapide coup de brosse (sans qu’il soit utile de faire coucher le chien) suffira. Attention aux tiques quand vous rentrez de balade. Il est indispensable d’utiliser un anti-parasitaire efficace.

Si votre chien se baigne, il faudra toiletter un peu plus souvent car le poil risque de feutrer.

LE LAVAGE DE VOTRE BOBTAIL

 Mis à part « accident », 1 ou 2 lavages par an sont suffisants. Attention à bien employer du shampoing pour chiens et à bien rincer. Pour le sécher, s’il fait chaud (mais il faut au moins 26/ 27 °) : dehors ! Ça ira très bien. S’il fait froid : au séchoir.

Attention, il faut que le poil de votre chien soit parfaitement démêlé avant de le laver. Sinon….bon courage !

DEUX CHOSES PRIMORDIALES

                         -Vous verrez que votre chien grandissant, du poil va pousser dans le pavillon de son oreille. Là encore, pour éviter tout problème de santé, il est indispensable de l’épiler (et non de le couper). Vous pouvez le faire vous-même, ou demander à votre vétérinaire de s’en charger.

                        -Le poil pousse aussi sous les pattes de votre chien, entre les coussinets. Il faut le couper (et attention de ne pas blesser votre compagnon). Sans cela, avec les particules de pierres, les poussières qui s’y amalgameront, ce poil deviendra dur comme la pierre et finira pas gêner la marche de votre bob.

Voilà, j’espère ne pas vous avoir fait « peur » quant au toilettage de votre bobtail. En résumé, sachez que fait de façon régulière, ça ne vous prendra environ qu’une heure par semaine sur un chien adulte. Vous verrez que cette heure est un véritable moment de plaisir. Les bobs adorent que leurs maîtres s’occupent d’eux, et quand vous toilettez, vous ne vous occupez  QUE  de lui ! (Chez moi, mes chiens se battent pour monter sur la table de toilettage !)

Très souvent, ils s’endorment quand on les brosse.

Malheureusement, il arrive encore que l’on voit des bobs non toilettés. Il est préférable d’avoir un chien tondu qu’un chien plein de nœuds.

Contact