Pourquoi des chiots

POURQUOI FAIRE NAITRE DES CHIOTS BOBTAILS?

             Les bobtails sont pour moi une passion. Peu de chiots naissent à l'élevage de bobtails of Barbary Lane, mais chaque portée a été soigneusement planifiée afin que vous puissiez avoir un jour un bobtail en qui vous pourrez avoir confiance et dont vous serez fier.         

Pourquoi faire naître des chiots ?

Comme vous l’aurez certainement déjà compris, faire naître des chiots n’est pas un moyen de gagner ma vie. Je préfère très nettement la qualité à la quantité.

Mes motivations sont de deux ordres :

 -la première : faire naître des bons et beaux chiots. Bons : avec un super caractère, des chiots qui deviendront des chiens sympas, équilibrés et qui feront le bonheur de leur famille. Je me donne donc toutes les chances d’y parvenir : Les parents de mes chiots sont tous des chiens sympas. Pour ceux qui vivent chez moi, pas de problème, je les connais. Quand j’utilise un mâle qui n’est pas chez moi, je suis extrêmement vigilante sur son caractère. Tous doivent avoir obtenu le test de caractère du club de race. Quand les chiots sont nés, je passe beaucoup de temps avec eux, à jouer, à leur montrer des situations différentes, et aussi à leur faire comprendre qu’ils ne sont pas les rois du monde et qu’ils n’ont pas tous les droits. (C’est aussi ce que font leur mère  et, à partir de 7 ou 8 semaines les autres chiens de la maison, voire même le chat !)C’est un bon début, mais ce n’est qu’un début. Ensuite, ce sont les propriétaires qui doivent prendre le relais. Comment ? En étant justes et cohérents. Le chiot n’est pas un bébé, ce n’est pas un humain ! Il n’en a ni les mêmes envies, ni les mêmes besoins. Si votre chien a le droit de dormir dans votre lit, tant mieux pour lui, il appréciera, mais il n’en a pas besoin. Par contre, des balades en forêt, des jeux, voir des situations différentes, ça, il en a un réel besoin. Un bobtail n’est pas une peluche. Il doit être considéré comme un chien !  La cohérence est primordiale si vous voulez un chien équilibré. Tout ce qui est autorisé un jour doit l’être toujours et même chose pour les interdits. Parfois, il est un peu difficile de bien comprendre son chien et de parvenir à lui donner l’éducation idéale. Pour cela, il existe des clubs d’éducations, des écoles du chiot. Je conseille à tous les propriétaires de s’inscrire à ces écoles. Certains le font, d’autres non. Ceux qui le font en sont tous ravis, d’abord eux et leur bobtail  apprennent à mieux vivre ensembles, et ensuite s’est un super moment de connivence.

Pour ce qui est des beaux chiens, tous mes chiens ont de bons pedigrees, viennent de lignées dont les qualités  et la conformité au standard du bobtail  ont été reconnues. Et si j’utilise un chien de l’extérieur, là aussi, je suis extrêmement vigilante quant à son aspect et à  son pedigree. L’aspect correspond au phénotype du chien, son pedigree donne une idée de son génotype. La meilleure connaissance possible des deux est donc nécessaire. Ce n’est pas toujours  facile. Pour ça, il faut se déplacer, aller en expo, pour faire juger ses chiens, certes, mais aussi pour voir ceux des autres. Et prendre tous les renseignements possibles là où on les trouve, souvent  sur internet. Ça représente des heures de recherche, pour savoir si tel ou tel chien qui est superbe a des frères et sœurs qui ont les mêmes qualités (sachant que les frères et sœurs peuvent être en Russie, USA ou Australie…), et si telle ou telle qualité vient plutôt de quelle lignée…. Bref, je ne choisis pas mes reproducteurs par hasard. Et quand j’ai obtenu au mieux, les renseignements que je cherchais, je regarde comment, génétiquement, la transmission des qualités ou des défauts fonctionne. Ça aussi, c’est une recherche de longue haleine. La génétique est, contrairement à ce que l’on entend souvent, une science exacte, mais fondée sur des probabilités. Rien n’est facile, mais ces recherches me passionnent. De plus, seuls les chiens ayant un stade de dysplasie A ou au plus B reproduisent chez moi, et il faut également qu’ils soient indemnes de Dyskinésie ciliaire primitive. Les chiots seront donc génétiquement indemnes de cette maladie. (Je fournis le résultat des  analyses le prouvant avec le livret d’élevage donné au moment de la vente, ce qui vous évitera d’avoir à faire tester votre chien)

Je ne compte pas ni mon temps ni mes efforts  pour que les chiots qui naissent chez moi soient de bons et beaux chiens. Après, vous ferez ou non des expos avec eux, c’est vous qui choisirez. Tout ce que je demande, c’est que mes chiots partent dans des familles qui les aimeront.

–Ma deuxième motivation est purement « sentimentale ». Avoir des chiots et franchement galère au début (je suis la reine de l’angoisse pour les mises bas, il faut être plus qu’attentif les premiers jours), mais dés que les chiots arrivent à 2 ou 3 semaines, c’est génial !  J’adore les câliner, jouer avec eux, les regarder grandir. Ça demande beaucoup de travail, raison pour laquelle je n’ai que peu de chiots. Ils ne naissent que lorsque j’ai le temps de m’en occuper correctement. Chez moi il est hors de question que les chiots soient laissés seuls toute une journée. Ils sont à la maison et « participent » à la vie quotidienne. Si vous saviez le nombre de copies que j’ai corrigé avec un chiot de quelques semaines sur les genoux…..

/pages/mes_chiots/13_04_2011_gust_et_glen.jpgContact